conseil-des-joueurs
conseil-des-joueurs
conseil-des-joueurs
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Mediation et Conseils dans l'Univers des Jeux. Forum de Discussions.
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Derniers sujets
» Sites de casinos interdits en France
« Je n’ai pas voulu contourner la loi sur les jeux en ligne » : EmptyVen 20 Mai - 1:51 par Naila

» VIREMENT MYNEOSURF
« Je n’ai pas voulu contourner la loi sur les jeux en ligne » : EmptyDim 15 Mai - 4:27 par Olas

» N26 Attention !
« Je n’ai pas voulu contourner la loi sur les jeux en ligne » : EmptyDim 16 Jan - 21:13 par Admin-dmpascal

» Casinos français classés en "liste noire"
« Je n’ai pas voulu contourner la loi sur les jeux en ligne » : EmptySam 30 Oct - 19:19 par patrickvalence

» nouveaux inscrits
« Je n’ai pas voulu contourner la loi sur les jeux en ligne » : EmptyLun 5 Avr - 1:44 par Admin-dmpascal

Les posteurs les plus actifs de la semaine
Aucun utilisateur
Statistiques
Nous avons 496 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Naila

Nos membres ont posté un total de 26794 messages dans 3657 sujets
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
 

 « Je n’ai pas voulu contourner la loi sur les jeux en ligne » :

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Admin-dmpascal
Admin
Admin
Admin-dmpascal


Masculin Messages : 3535
Réputation : 24
Date d'inscription : 05/07/2010

« Je n’ai pas voulu contourner la loi sur les jeux en ligne » : Empty
MessageSujet: « Je n’ai pas voulu contourner la loi sur les jeux en ligne » :   « Je n’ai pas voulu contourner la loi sur les jeux en ligne » : EmptyMer 27 Avr - 21:20

L’Arjel, le régulateur des jeux d’argent en ligne, a assigné dernièrement trois sites Internet, dont Bet4Fight. Son fondateur, Philippe Narconti, estime quant à lui que le modèle de sa société repose sur l’organisation de jeux concours gratuits et n'enfreint pas la loi sur les jeux d'argent. En attendant que le tribunal de grande instance (TGI) de Paris se prononce, le 9 juin, 01net l'a interrogé.

En quoi estimez-vous ne pas enfreindre la loi sur les jeux d’argent en ligne ?

Philippe Narconti : Je suis un entrepreneur français et j’applique la loi. Je n’ai jamais voulu contourner la législation sur les jeux d’argent en ligne. Avant de lancer Bet4fight fin 2009, soit des mois avant la législation sur les jeux d’argent en ligne, j’ai pris conseil auprès d’un huissier de justice pour valider le modèle de ma société. Dans la mesure où Bet4Fight mettait en place un canal gratuit pour que les internautes puissent effectuer leurs paris, notre activité entrait dans la catégorie des jeux concours, et non des jeux d'argent en ligne. Nous remboursons aux utilisateurs qui le demandent les frais Audiotel engendrés par leur pari en ligne.
Votre différend avec l’Arjel ne tient-il pas justement au remboursement de ces frais ? L'autorité fait valoir qu’ils ne sont pas recrédités dans leur intégralité.
Je ne peux que supposer que c'est le cas, l'Arjel n'ayant pas répondu à mes demandes de rendez-vous. Nous remboursons à nos utilisateurs une communication Audiotel par mois.




« Le jeu n'est qu'un prétexte. »




Si vous êtes dans votre bon droit, pourquoi faire évoluer votre modèle économique ?

Cette évolution n’a rien à voir avec l’assignation de l’Arjel. Je ne pars pas en croisade contre ce régulateur et je ne renie pas mon précédent modèle. Bet4Fight évolue car je pense aujourd’hui qu’il existe un mode plus performant pour les utilisateurs que celui mis en place précédemment.
Les internautes obtiendront sur des sites tiers, en fonction de leurs achats ou des pages qu'ils auront consultées, des jetons grâce auxquels ils pourront effectuer des paris sur Bet4Fight. S'ils gagnent, ils pourront obtenir plus de jetons ou se faire payer leurs gains. Le jeu n’est qu’un prétexte. Notre modèle économique repose sur la fourniture de profils qualifiés aux annonceurs.

Que ferez-vous si le 9 juin le TGI donne raison à l’Arjel ?

Je ne sais pas encore. Il est trop tôt pour en parler. Mais une chose est sûre : je n’ai pas créé une entreprise pour me battre dans les prétoires. Je devais engager cinq salariés d’ici à la fin de l’année, dont trois rapidement. En attendant le jugement du TGI, toutes ces embauches sont gelées.



source


Dernière édition par Admin-dmpascal le Sam 30 Avr - 6:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.conseil-des-joueurs.com
animals
VIP
VIP
animals


Féminin Balance Messages : 2233
Réputation : 3
Date d'inscription : 05/07/2010
Age : 67
Localisation : à 50 kms de Laval et du Mans et 35 kms d'Angers

« Je n’ai pas voulu contourner la loi sur les jeux en ligne » : Empty
MessageSujet: Re: « Je n’ai pas voulu contourner la loi sur les jeux en ligne » :   « Je n’ai pas voulu contourner la loi sur les jeux en ligne » : EmptySam 30 Avr - 5:38

merci pour ton info Pascal
Revenir en haut Aller en bas
 
« Je n’ai pas voulu contourner la loi sur les jeux en ligne » :
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jouer aux jeux en ligne pourrait etre recommandé...
» Jeux en ligne : les opérateurs n'ont pas décroché le jackpot
» Jeux en ligne et impacts des tempêtes tropicales.
» Le marché des jeux en ligne en progression en France
» Gibraltar augmente les taxes sur les jeux d’argent en ligne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
conseil-des-joueurs :: Espace Conseil-Des-Joueurs :: Informations, Actualités, anecdotes, faits divers-
Sauter vers: